Ce mois ci :
Avril 2002
Numéro 100

Breguet  (Collection SHPFT)

Projet d'un musée vivant :
"La mémoire de l'air" à Croix-d'Hins

Le 16 février, l'association de Biscarrosse (Landes) " La Mémoire de l'Air ", tenait son assemblée générale sur le site historique de Croix-d'Hins. En présence du maire M. Baudy et de ses adjoints, MM. Dubos, Vignacq, président de l'association, Daurat et un passionné de radio TSF, Philippe Marsan (adhérent FNARH), ont fait part de leur projet d'un musée commun sur le site de Croix-d'Hins.

Serge Baudy n'a pas refusé, bien au contraire :
" L'idée de faire revivre le patrimoine me plaît énormément. Le site est ancien, mais on n'a pas su le garder. Jusqu'en 1995 rien n'a été fait. Aujourd'hui je suis heureux de voir ce que vous avez envie de faire pour faire revivre le patrimoine et nous allons nous mettre au travail. Car même si Marcheprime est une commune jeune, elle a quand même une histoire riche ".

Dans cet esprit, il n'est donc pas impossible que dans quelques années un musée vivant voit le jour sur le site de Croix-d'Hins.
Pour aider à ce projet, la Mémoire de l'Air compte dans ses adhérents des personnes importantes telles que Mme Latécoère, M. Farman, Louis-Blériot, petit-fils de l'aviateur et un cousin de Jean Mermoz, du même nom. Elle a également des contacts importants aux États-Unis. Ce musée serait à la fois celui de l'aviation et de la radio TSF puisque Croix-d'Hins accueilli les deux infrastructures au début du XXe siècle.
La Dépêche du Bassin du 28.02.02

 


La tour de Marcy / Anse


Liaison télégraphique entre les deux tours
de Marcy-sur-Anse et de Theizé

La Commission Chappe de Marcy-sur-Anse nous fait part d'un projet prévu pour courant 2002 :
réaliser, pour la première fois en France, la liaison entre les deux tours de Marcy-sur-Anse et de Theizé, avec transmission de messages.
Cette manifestation fera suite à une randonnée découverte en Pays Beaujolais.
Nous vous tiendrons informés de cet événement dans les prochaines FNARH Info.

 

 

 


Anténa La Cité des Ondes - Saint-Lys Radio
Mémoire et avenir des ondes

De nombreux partenaires soutiennent Anténa, dont la FNARH
L'histoire :
- 1er janvier 1949 : Saint-Lys Radio, centre de radiocommunications en relation avec le centre émetteur du Vernet, s'ouvre au trafic radiotélégraphique en ondes décamétriques.
- 1954 : ouverture du service radiotéléphonique qui atteindra son apogée en 1981.
- 1975 : naissance du radiotélex dont le trafic maximum sera atteint en 1990.
- 16 janvier 1998 : après 50 ans de service ininterrompu, Saint-Lys Radio émet son dernier message.
L'avenir :
En relation avec les marins du monde entier, mais aussi en liaison avec le SAMU de l'hôpital Purpan, Saint-Lys Radio a joué un rôle essentiel dans le domaine des communications en ondes courtes. Aujourd'hui Anténa veut conserver la mémoire de Saint-Lys Radio et transmettre son patrimoine humain et technologique.
La cité des ondes s'inscrit dans la dynamique économique initiée par un groupe d'élus locaux et par les anciens de Saint-Lys Radio désirant pérenniser l'activité radiomaritime créée sur ce cite ce qui lui confère une dimension culturelle et touristique.
L'espace muséographique d'Anténa s'articule autour de nombreux modules d'expositions interactifs et d'une médiathèque présentant un vaste panorama des transmissions : Anténa-pédagogie développe des activités de formation aux techniques de la radio en collabo-ration avec l'Éducation Nationale entre autre ; Anténa-musée pré-sente un historique de la radio et s'articule autour de nombreuses thématiques comme : la radiodiffusion sonore, la télévision, la radio-télégraphie et la radiotéléphonie, les communications radiomari-times, les faisceaux hertziens, la téléphonie cellulaire et par satellite, le radioamateurisme, le GPS, la radiocommande, la domotique, les radars, la radioastronomie… ; Anténa-animation est un pôle per-manent de culture et de loisirs. C'est bien sûr l'activité de la média-thèque comprenant un site Internet et une station radioamateur, d'une salle de cinéma, un espace boutique, un restaurant,...

 





Saratech 2002
Salon de l'électronique et des radiocommunications

À l'occasion de ce Salon de la Radio et de la Technologie, organisé par l'IDRE, notre ami Alain Le Pestipon a représenté la FNARH en y présentant une exposition sur les débuts de la radiodiffusion à Toulouse (voir Complément colloque FNARH, 1997) et par la participation au projet " Anténa Cité des ondes " (voir Cahiers de la FNARH, n°79/2001) conservatoire de la radio envisagé sur l'ancien site de Saint-Lys Radio PTT.

 



Saint-Marcan restaurée



Réunion amicale chappiste à Saint-Marcan

Comme annoncé dans le dernier numéro de FNARH Info, nous vous confirmons l'organisation de la rencontre amicale des chappistes autour du télégraphe de Saint-Marcan, en Ille-et-Vilaine, dont voici un résumé de son histoire.
Construit en 1793 au village de la Masse à Saint-Marcan, le télégraphe de Chappe servait de relais à la ligne de Brest, qui en comptait alors une cinquantaine du même type, autant de relais espacés entre eux de 15 à 20 km. Vers l'ouest, le plus proche était situé au Mont-Dol et vers l'est au Mont-Saint-Michel. Ils permettaient la transmission d'un message en 20 mn de Paris à Brest. Le système est basé sur le fonctionnement de bras mobiles placés au sommet d'un bâtiment. Chaque mouvement correspondait à un signal codifié. Chappe venait de jeter les bases de l'histoire de la télécommunication moderne.
En 1999, la communauté de communes de la Baie du Mont-Saint-Michel, consciente de l'intérêt historique et patrimonial du télé-graphe de Saint-Marcan, décide sa réhabilitation comme à l'époque où il fonctionnait. La reconstitution à l'identique de l'appareillage lui permet de fonctionner et d'émettre des signaux comme autrefois.
Un animateur présent sur le site de juin à septembre, vous fera découvrir l'univers fascinant de la télégraphie : visite du télégraphe, manipulation des bras du télégraphe et visite d'une exposition relatant l'histoire de la télégraphie.
Le télégraphe sera ouvert du 1er juin au 30 septembre, du mercredi au dimanche, de 10h à 12 h et de 14 h à 18 h.
Le tarif de la visite est de 2 €.
La création d'un centre d'interprétation interactif sur la télégraphie est en cours, son ouverture est prévue pour l'automne 2002. Vous pouvez dès aujourd'hui vous inscrire à cette rencontre amicale des chappistes, dont vous trouvez ci-joint un bulletin d'inscription.

 
Voir le sommaire
du numéro précédent

   


Actualités



   


Accueil