Ce mois ci :
Octobre 2006
Numéro 154



Comité pour l'histoire de La Poste
3e concours de récits autobiographiques


À l'occasion du 120e anniversaire de l'inauguration de l'hôtel des Postes de Paris-Louvre, en 2008, le Comité pour l'histoire de La Poste (CHP) organise son troisième concours autobiographique intitulé " Si Paris RP m'était conté. Témoignages de postiers de l'hôtel des Postes, rue du Louvre ".
Ce concours est ouvert aux personnels des PTT et de La Poste, ayant travaillé ou travaillant encore dans les services de Paris-Louvre, quel que soit le grade ou la fonction.
Le but de ce concours est de :
§ recueillir et préserver la mémoire des personnels à travers des tranches de vie professionnelle et/ou privée ;
§ contribuer à l'étude historique portant sur les personnels, sur la place de La Poste dans la société française du XXe siècle ;
§ faire découvrir au grand public le travail des agents de Paris-Louvre, les spécificités, mais aussi l'importance du bâtiment et son aspect symbolique.
Trois prix seront décernés par un jury composé de postiers, de personnalités du monde littéraire, de spécialistes de l'autobiographie et d'historiens.
Pour participer à ce concours, il suffit de s'adresser au Comité pour l'histoire de La Poste qui transmettra un dossier d'inscription.
Date limite de réception par le CHP des dossiers d'inscriptions : 28 février 2007.
Date limite de réception par le CHP des récits : 30 septembre 2007, le cachet de La Poste faisant foi.

Contact :
Comité pour l'histoire de La Poste 44 boulevard de Vaugirard CP D 102 o 75757 Paris Cedex 15
Tél. : 01 55 44 01 51 (Josiane Foynat) ou 01 55 44 01 53 (Sébastien Richez) Fax : 01 55 44 01 52
Courriel : josiane.foynat@laposte.fr Site : www.laposte.fr/chp (dès janvier)

 

 





La carte téléphonique de Pleumeur-Bodou

 


Cité des télécoms à Pleumeur-Bodou

Dans un reportage daté des 9 et 10 septembre 2006, le journal La Croix nous apporte quelques informations intéressantes sur l'évolution du musée de Pleumeur-Bodou.
Classé Monuments historiques en 2000, le râdome reste bien entendu l'attraction numéro un de cette nouvelle Cité des télécoms. Ce changement de nom correspond à une évolution voulue par les responsables.
En effet, il s'agit, pour eux, de ne plus se limiter à la mise en valeur du patrimoine historique, les objets du passé, mais de créer des espaces consacrés au téléphone mobile et aux nouvelles technologies.
Se plus deux salles sont équipées de PC multimédia ; on y trouve également des bornes multimédia et des vidéos.
Il est prévu de lancer des partenariats avec la Cité des sciences et de l'industrie, avec Alcatel pour présenter un prototype de télévision partagée et avec Thomson pour un mur de téléprésence.
Pleumeur-Bodou, vitrine des télécommunications du passé, se tourne résolument vers la communication de demain.
Claude Pérardel.

 
Logo RV de l'Histoire

9e Rendez-vous de l'histoire
L'argent : en avoir ou pas
12 au 15 octobre 2006 - Blois

" De l'argent, en avoir ou pas ", tel était le thème général des 9e Rendez-vous de l'histoire de Blois qui se sont déroulés cette année du 12 au 15 octobre. Dès le premier jour, l'équipe ARH P&T Centre - FNARH était parfaitement dans le contexte puisque l'ensemble de la recette de la journée sur le stand commun se montait à … 1 € ! Qu'on se rassure, le chiffre d'affaire global a été largement décuplé par la suite…
Mais le principal intérêt de la grande rencontre entre professionnels et amateurs d'histoire ne réside heureusement pas dans la vente d'ouvrages, mais dans les débats, les conférences, les ateliers, les expositions, bref dans le contact entre les uns et les autres.
Ils furent, cette année encore, abondants grâce au stand ingénieusement décoré d'une vitrine contenant d'anciens livrets de caisse d'épargne et du matériel de bureau, agrémentée de deux isolateurs. Mis à part l'intérêt des badauds pour les objets, le décor du stand donna lieu à des échanges intéressants ; le plus remarquable s'est déroulé entre Jean-Pierre Volatron et Jean-Noël Jeanneney, à la fois président du Conseil scientifique des Rendez-vous et de la Bibliothèque nationale ; ce dernier trouvait, en effet, que la vitrine " [était] une bonne mise en situation " et à la question, concernant les isolateurs " Peut-être en avez vous tiré quelques-uns au lance-pierres dans votre enfance ? ", il resta silencieux un instant, puis répondit : " Je n'ai jamais été pris ! ".
Deux membres des associations de la FNARH ont également, cette année, présenté des communications : Jean-Claude Bastian, président du Mont Saint-Quentin - Télégraphe de Chappe, un exposé intitulé " L'argent et la naissance des télécommunications françaises " et Raymond Sené, président de la Société des Amis du Musée de la Poste : " Les transferts d'argent entre particuliers par la poste ".
La manifestation, fructueuse, a été rendue possible grâce à l'investissement des uns et des autres à des titres divers : J.-M. Boubault pour la préparation, J.-P. Volatron, Odile Ainaud, J. Clec'h et G. Fouchard par leur inlassable présence aux stands.
L'opinion de tous est que ce 9e Rendez-vous fut réussi ; " L'opinion " c'est aussi le thème des Rendez-vous de l'an prochain !
Jean-Claude Bastian.

 
Logo Lorhistel

Journées du Patrimoine, 16 et 17 septembre 2006
LORHISTEL, un record absolu

Un cru 2006 d'une excellente qualité ; en effet, plus de 1 000 visiteurs ont franchi la porte de la Maison de la Communication, certains, en simples curieux, d'autres, et ils constituent une large majorité, très intéressés par l'histoire des moyens de communication.
Les commentaires fournis par les spécialistes de LORHISTEL sont toujours très appréciés ; les maquettes et appareils en fonctionnement constituent une véritable attraction et suscitent de nombreuses et judicieuses questions.
À titre d'exemple, nous avons accueillis et accompagnés cinq élèves d'une école d'ingénieurs de Nancy qui déplorent n'avoir aucune notion sur les principes de fonctionnement du téléphone ; ils nous ont quitté avec quelques connaissances supplémentaires !
Les bénévoles de LORHISTEL n'ont pas chômé ! Comptage, accueil, surveillance, explications, chacun d'entre eux a donné le maximum de lui-même pour que cette manifestation soit, d'une part un succès sur les plans quantitatifs et qualitatif et d'autre part, l'occasion de montrer l'intérêt pour une collectivité territoriale de compter un tel musée, petit par la taille mais riche par les collections présentées, dans son environnement immédiat.

Contact :
LORHISTEL 11 rue Maurice Barrès 54000 Nancy Tél./Fax : 03 83 21 65 12
Courriel : lorhistel@voila.fr

 


La tour du Haut Barr

Société d'Histoire de La Poste et de France Télécom en Alsace :
du nord au sud de la région…

La SHPTA a joué la carte " Journées européennes du Patrimoine " sur ses trois sites d'exposition : Riquewihr, Saverne et Volgelsheim, en proposant des animations inédites.
Le musée de la Communication, dans le cadre de son exposition annuelle " Eugène Lacaque et le timbre gravé " (jusqu'au 5 novembre, puis du 2 au 17 décembre) a proposé une animation spécifique. Maurice Cluzel et Frédéric Kuhlmann ont montré leurs travaux dans le domaine de la gravure en taille-douce et effectué des démonstrations à l'intention des visiteurs. Plus d'un millier de personnes ont visité le musée et apprécié le savoir-faire de ces artistes et la qualité des présentations.
Bilan positif également à la tour Chappe de Saverne qui a reçu - alors que la journée de dimanche a été qualifiée de " journée la plus pluvieuse de l'année " - plus de 250 visiteurs autour d'une lecture de textes littéraires sur le télégraphe aérien, accueil et animation étant assurés par une équipe de bénévoles. Ces textes, des plus connus à ceux qui le sont moins, ont su captiver un auditoire attentif et curieux.
Troisième point fort de ces journées, l'ouverture au public du wagon poste de l'association, mis en dépôt au Chemin de fer du Rhin à Volgelsheim. Là aussi, grâce à la contribution bénévole d'anciens ambulants de la région, le wagon a pu être présenté durant les deux jours et accueillir plus d'une centaine de visiteurs heureux de découvrir cet aspect méconnu de l'activité postale.

Contact :
Société d'Histoire de La Poste et de France Télécom en Alsace 5 rue des Clarisses 67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 52 98 99
Courriel : contact@shpta.com

 
MailArt
Association du musée postal des anciens ambulants de Toulouse
Atelier de mail art

À l'occasion des journées du Patrimoine des 16 et 17 septembre dernier, l'association du musée postal des anciens ambulants de Toulouse, en partenariat avec La Poste de la Haute-Garonne, ont organisé un atelier de mail art où plus de 40 enfants ont participé.
Ainsi, nos jeunes artistes ont pu réaliser, suivant leur inspiration, des dessins sur des enveloppes grand format qui ont été ensuite acheminées gratuitement par La Poste.
Les visiteurs ont également pu découvrir l'exposition temporaire sur la Poste aux chevaux. Un wagon présentait une exposition " Vols de nuit, aéropostale sud-américaine 1929-1933 " où toutes les heures le dimanche, le comédien Marc Vayssier est venu lire des textes de Vol de nuit.
Une réussite totale pour l'association qui a accueilli plus de 380 visiteurs.

Contact :
Association du musée postal des anciens ambulants de Toulouse 70 rue Pierre Cazeneuve 31200 Toulouse
Tél./Fax : 05 61 58 22 53
Courriel : musee.ambulants@wanadoo.fr ou musee.ambulants@laposte.net
Site : http://jcb57.club.fr/ambulants/musee.htm

 

 





Logo SAMP

Société des Amis du Musée de La Poste (SAMP)
MARCOPHILEX XXX 30 septembre et 1er octobre 2006
Villebon-sur-Yvette (Essonne)

Cette manifestation est le rendez-vous annuel des amateurs de marcophilie et d'une façon plus générale, d'histoire postale. Elle se tient à l'occasion de l'assemblée générale de l'Union Marcophile, association qui regroupe environ 1 400 passionnés, tant français qu'étrangers.
La SAMP y est présente (son président est aussi le rédacteur des Feuilles Marcophiles).
Depuis plusieurs années elle monte une petite présentation, incluse dans MARCOPHILEX, sur un sujet permettant de montrer des trésors du musée de La Poste et, si possible, des documents de collections particulières prestigieuses.
Nous avons ainsi abordé les sujets suivants : les mandats coloniaux de la période de la décolonisation (La Baule), un survol historique du service des pneumatiques (Orsay), la poste à Paris pendant la Commune (1871) (Thionville), le service des ambulants (Villeneuve-sur-Lot) et cette année, le télégraphe optique et aérien (Villebon-sur-Yvette).
Pour ce faire, nous avons présenté de nombreux documents du musée, montré un tirage de la " BD " de la ligne Paris à Milan. Nos amis de Neauphle-le-Château nous avaient prêté leur maquette de mécanisme Chappe et Jean Louis Narjoux nous avait sorti de sa collection des documents originaux et de l'iconographie de tout premier ordre.
Nous avions réservé un espace pour la FNARH où Jaqueline Clec'h et son mari ont pu présenter des publications de la FNARH et annoncer la prochaine parution d'un ouvrage sur la télégraphie Chappe
Tout cela représente beaucoup de travail pour une manifestation de deux jours, mais la récompense provient de l'intérêt porté par les visiteurs à ces présentations. Cette année, nous avons estimé la fréquentation à plus d'un millier de visiteurs. Et, d'après l'avis des collègues et amis, MARCOPHILEX XXX, à Villebon-sur-Yvette en 2006, restera dans les annales de l'Union Marcophile comme une réussite.
  Raymond Sené
Président de la SAMP et... commissaire de l'exposition !
 
Voir la table des
anciens numéros
Voir le numéro
précédent
   


Actualités




   


Accueil